Add sécurité | La fin des lignes analogiques, le casse tête pour les propriétaires d’anciens systèmes d’alarme.
16029
post-template-default,single,single-post,postid-16029,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive

La fin des lignes analogiques, le casse tête pour les propriétaires d’anciens systèmes d’alarme.

02 Jan La fin des lignes analogiques, le casse tête pour les propriétaires d’anciens systèmes d’alarme.

Etre ou ne pas être prévenu par son système d’alarme, telle est la question… Est ce vraiment efficace et surtout à quel prix ?

Depuis l’ère numérique, beaucoup d’entre nous suppriment leur ligne téléphonique analogique (couramment appelée ligne « France Telecom ») .  Ces lignes sont amenées à disparaître dans les années à venir. Pourtant elles servaient à beaucoup de particuliers et professionnels comme moyen d’être prévenu  par  leur système d’alarme via un transmetteur dit « RTC ». 

Alors comment faire ? Doit on réinvestir ?

Il existe de nos jours 3 types de fonctionnement :

RTC – GSM – IP

Cela semble compliqué mais en les détaillant, vous verrez que cela est très simple.

Le RTC, comme écrit plus haut, se sert d’une ligne analogique. Par chance, votre box internet crée cette ligne sur laquelle votre alarme peut être raccordée au même titre que votre téléphone.
C’est la solution la moins onéreuse mais aussi la moins fiable.
Le fonctionnement de votre transmetteur d’alarme réside en la fiabilité de votre box. Combien d’entre nous ont déjà eu des soucis de box internet ? De plus, il sera judicieux de s’équiper d’un onduleur, qui permettra à votre box internet de fonctionner dans un laps de temps plus ou moins long en cas de coupure de courant. Ainsi votre alarme pourra transmettre son message même si un cambrioleur coupe le câble d’alimentation électrique.

Le GSM (Global System for Mobile), correspond au fonctionnement d’un téléphone portable. Il permet via une carte SIM de téléphoner à un fixe ou mobile sans passer par votre box internet. De ce fait, il est plus compliqué de le déjouer (brouilleurs d’onde, plutôt utilisé dans un cambriolage de luxe par des personnes expérimentées). Cette solution est soumise à une contrainte : la réception du réseau. En effet, il existe encore en France beaucoup de zones dites « blanches » qui ne permettent pas de mettre en place ce type de solution. Il faudra préalablement vérifier si  vous captez du réseau dans votre maison ( souvent il est bon de tester plusieurs fournisseur d’accès afin de prendre celui qui dispose du meilleur réseau à l’emplacement souhaité).
Le coup de ce type de solution est le prix d’un transmetteur GSM + d’un abonnement  à un fournisseur d’accès type ORANGE, SFR, BOUYGUES TELECOM …

Il est tout à fait possible de coupler ses deux modes de fonctionnement, grâce à un secours GSM. Le fonctionnement est simple, lorsque la ligne analogique est présente, la transmission s’effectue par celle ci. En cas de coupure, la ligne GSM prend le relais afin de transmettre les informations.
Cette solution est plus onéreuse, car il faut compter le coup du transmetteur RTC (sauf si vous en disposez déjà) + un secours GSM (prix plus ou moins équivalent au transmetteur vocal GSM) +  un abonnement à un fournisseur d’accès type ORANGE, SFR, BOUYGUES TELECOM …

L’IP est le mode de fonctionnement le plus récent qui se développe grâce à l’évolution des smartphones & tablettes. C’est un petit module télécom IP, intégré dans la centrale et qui doit être branché à votre box internet comme un ordinateur. Grâce à votre box internet vous pourrez vous connecter sur votre alarme afin de commander la centrale, de consulter l’historique ou encore recevoir des  alertes e-mails ou « PUSH » sur votre smartphone . C’est un système qui diffère des deux autres fonctionnements car aucun appel direct est émis de la centrale. De ce fait il est souvent couplé  à une transmission GSM. Elle est aussi dépendante de la fiabilité votre box internet.